août 21, 2017avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

BOUBIERS

Home / / BOUBIERS

60240, canton de Chaumont-en-Vexin

Altitude : 120 m.

Population : 231 hab. en 1790, 370 hab. en 1999, 454 en 2013.

Étymologie : Boberias en 1080, du nom germanique Bob-hari (ou peut-être du celtique borb, boue).

 

Le site de Boubiers est aujourd’hui défiguré par un lotissement construit trop près de l’église.

Église (M. H.) : l’église de Boubiers, placée sous le vocable de saint Leu, fut construite au XIIe siècle, mais fortement remaniée au XVIe siècle : alors on reconstruisit la façade et on prolongea la nef. A la croisée de transept s’élève un beau clocher (XIIIe siècle) que couronne une flèche de pierre octogonale ornée d’imbrications. Sur les murs extérieurs, curieux graffiti gravés dans la pierre par les pèlerins de jadis.

Château : le château de Boubiers, aujourd’hui converti en ferme (ne se visite pas) est une construction du XVIe siècle, avec des restes de fenêtres à meneaux et une tourelle à encorbellement. Cette ancienne seigneurie des Boulainvilliers, passa aux Joigny de Bellebrune, puis échoua à Louis Robert, conseiller au parlement de Paris.

Il y avait jadis, au lieu-dit Montchevreuil un château fort qui fut détruit pendant la guerre de Cent Ans. Faut-il rapprocher de cet épisode l’origine du nom de lieu voisin dit «La mare de sang» ?

Curiosités : dans la vallée se trouve la fontaine Saint-Leu qui longtemps fut un lieu de pèlerinage. Son eau était censée guérir de la peur.

Hameau : au hameau du Fayel, ancien manoir converti en ferme, avec une chapelle dédiée à saint Roch. Fontaine Saint-Babolin.

A l’ouest du hameau, menhir dit «La Pierre Fritte», formé d’une dalle de grès de 1,40 mètre de haut sur 3,16 mètres de large.

Écart : la Carrière.

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche