novembre 16, 2018avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

JOUY LE MOUTIER

Home / / JOUY LE MOUTIER

95280, canton de l’Hautil

Altitude: 35 m.

Population: 880 hab. en 1790, 1107 en 1968, 6557 en 1982, 17 804 en 1999, 16 477 en 2013.

 

Étymologie: du latin Gaudius, avec le suffixe acum. Le qualificatif de moutier semble se rapporter à l’église, et non à un monastère.

 

Histoire : Le petit village de Jouy-le-Moutier (767 habitants en 1954) est de nos jours devenu un centre urbain enchâssé dans la Ville nouvelle de Cergy-Pontoise, mais il conserve son noyau ancien qui, avec de nombreuses maisons vigneronnes, contraste avec l’extension pavillonnaire.

 

Église : l’église, placée sous le vocable de Notre-Dame-de-la Visitation-et-Saint-Leu, est de plan rectangulaire, avec un chœur à chevet droit flanqué de bas-côtés, rompus par la faible saillie d’un petit transept. Elle date en partie des XIIe et XIIIe siècles, mais la nef a été reprise au XVIe siècle. Autour du chœur, qui forme un rectangle régulier de six travées, règne un triforium à petites arcades sur colonnettes.

Le clocher est une tour carrée de deux étages, garnie sur chaque face de baies géminées. Il est couronné par une flèche octogonale en pierre flanquée de quatre clochetons coniques.

Le porche, voûté sur croisée d’ogives, a été restauré au XIXe siècle. Les deux portes jumelles bordent les côtés d’un trumeau chargé d’une statue de la Vierge du XIVe siècle.

Dans l’église, curieux ex-voto de 1646 représentant probablement Blanche de Castille et Saint Louis fondant l’abbaye de Maubuisson.

 

Maison des moines: au 2 de la rue des Blanchards, ancienne maison dîmière, vendue par le cardinal de Bouillon en 1685.

 

Mégalithe : sur le coteau dominant le village, au croisement du chemin d’Ecancourt à Boisemont, menhir dit «La Grande Pierre» (M.H.) ou menhir de Jouy-la-Fontaine, pierre étroite fortement penchée.

 

Homme célèbre : le dessinateur Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923), collaborateur du Chat Noir et de nombreuses publications libertaires, illustrateur d’Anatole France, a vécu à Jouy-le-Moutier.

 

Écarts : Bournonville, Ecancourt, l’Hautil (en partie sur Maurecourt), Jouy-la-Fontaine (beau lavoir intéressant par sa charpente), la Vallée Vincourt.

 

Lotissements : les Bourseaux, les Bruzacques, les Collinières, la Croix-Saint-Marc, les Eguérets, les Jouannes, le Noyer.

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche