octobre 17, 2017avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

BOISSY-L’AILLERIE

Home / / BOISSY-L’AILLERIE

95650, canton de Cergy-nord

Altitude : 53 m.

Population : 422 hab. en 1790, 1 668 hab. en 1999, 1 842 hab. en 2013.

Étymologie douteuse : soit du nom latin Buttius (ou Buccius) avec le suffixe acum; soit du latin buxus (buis ou buisson) avec le suffixe etum

«aillerie» : terrain marécageux drainé par des fossés et planté de peupliers.

 

Le village de Boissy-l’Aillerie est bâti à flanc de coteau sur la rive gauche de la Viosne. Il a perdu beaucoup de son caractère.

Église : l’église de Boissy-l’Aillerie est de fondation ancienne, elle est placée sous le vocable de saint André. En 1071 elle fut donnée à l’abbaye de Saint-Denis par Jean de Bayeux, archevêque de Rouen. Reconstruite dans le premier tiers du XIIIe siècle, elle fut incendiée en 1433 par les troupes anglaises chassées de Pontoise. Restaurée, elle fut consacrée en 1563 par Michel, évêque in partibus de Mégare, vicaire général de l’archevêque de Rouen et abbé de Saint-Victor-en-Caux. La foudre frappa le clocher en 178l, et dans la nuit du 25 septembre 1796, il s’écroula, entraînant une grande partie de l’église. Restée en ruine jusqu’en 1848, celle-ci fut reconstruite sur un plan rectangulaire et bénie en décembre 1850.

I1 ne reste de l’ancienne église que le chœur, du premier tiers du XIIIe siècle (M. H.), et une partie du bas-côté nord voûté sur croisée d’ogives, avec quelques beaux chapiteaux. La rose qui s’ouvre au-dessus du chœur ne conserve que son encadrement à double tore. La façade est moderne. En avant ont subsisté jusqu’au début du XXe siècle les ruines de l’ancienne nef.

Calvaire : à gauche de l’entrée de l’église se trouve une croix pattée assez fruste, dite croix de Saint-Eloi, qui fut découverte en 1971 dans le bois dit de «La Croisette» et transportée à l’église.

Manoir de l’abbaye de Saint-Denis : à côté de l’église se trouve un bâtiment ancien, aujourd’hui converti en ferme, qui remonte en partie au XIIe siècle. Avant son effondrement, la nef de l’église, assez courte, venait buter contre cet ancien logis seigneurial.

Manoir de Réal : sur la rive droite de la Viosne, est situé un petit manoir à tourelles de la seconde partie du XVIe siècle. C’est un ancien fief appartenant à l’abbaye de Saint-Denis; il fut érigé en fief noble le 10 mai 1600 par Louis de Lorraine, abbé de Saint-Denis. On y voit un beau colombier (M. H.).

Curiosités : fontaine Saint-Léger, fontaine de la Dame Blanche.

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche