novembre 16, 2018avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

ÉVECQUEMONT

Home / / ÉVECQUEMONT

78740, canton de Meulan

Altitude : 140 m.

Population : 360 hab. en 1790, 699 hab en 1999, 817 hab. en 2013.

Étymologie : Vesquemontem en 1164, Aviscomonte (1210), Episcopimonte en 1337. On a proposé d’y voir« le mont de l’évêque, mais cette étymologie est douteuse, car Evecquemont a toujours appartenu à l’abbaye de Fécamp. J. Depoin propose « le mont d’Avesgaud, (probablement un chef barbare).

 

Bâti sur le coteau dominant la rive droite de la Seine, le village

d’Evecquemont est mentionné en 1066 dans une charte d’Adèle, épouse de Hubert, «militis de Medenta Castra» (chevalier du château de Mantes). La culture de la vigne y fut prospère : en 1780 quarante-huit hectares étaient plantés, mais il n’en restait qu’un en 1908. Il subsiste aussi un chêne à gui (classé).

 

Église : placée sous le vocable de Notre-Dame, l’église d’Evecquemont se compose d’une nef et d’un bas-côté. Il est difficile de lui attribuer une date, 1es nombreuses restaurations ayant modifié son caractère architectural. Toutefois 1’abside peut être attribuée au XIIIe siècle . La nef fut rebâtie au XVIe siècle, réparée en 1758et plusieurs fois encore au XIXe siècle. Le bas-côté a conservé son caractère Renaissance; i1 est orné d’une frise de triglyphes et de patères; sur une arcade est sculptée la salamandre couronnée de François 1er.

Le porche, bien que mutilé par des restaurations malheureuses faites en 1843, est du XVIe siècle; il présente une grande analogie avec le porche de Marines (Val d’Oise) attribué à Nicolas Lemercier.

 

Prieuré : près de l’église une vieille ferme recèle encore quelques vestiges de 1’ancienne demeure seigneuriale d’Evecquemont, dont le prieur était seigneur. Ce prieuré bénédictin dépendait de l’abbaye de Fécamp.

 

Homme célèbre : en 1789, le seigneur du lieu était Jean Balthazar, comte d’Adhémar de Montfalcon, grand bailli d’épée du bailliage de Mantes-et-Meulan, qui fut ambassadeur près de George III.

 

Écarts : Les Rosières, les Bouillons.

 

 

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche