novembre 16, 2018avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

LABBEVILLE

Home / / LABBEVILLE

95690, canton de la vallée du Sausseron

Altitude : 85 m.

Population : 355 hab. en 1790, 489 hab. en 1999, 613 hab. en 2013.

Étymologie : du latin abbas (abbé) et villa (domaine).

 

Église (M. H.) : placée sous le vocable de saint Martin, l’église de Labeville est de fondation ancienne : elle aurait été bâtie en 1066; mais fut profondément remaniée aux siècles suivants. Sous son aspect actuel, elle se compose d’une nef couverte d’une charpente du XVIe siècle et d’un unique bas-côté au nord (celui du sud a été incendié en 1821 et n’a pas été reconstruit).

Le portique d’entrée, avec ses colonnes doriques, date du XVIIIe siècle; i1 est surmonté d’une rose du XIIIe siècle, refaite en 1986. Le clocher, reconstruit sans aucun style après l’incendie  de 1821, conserve une cloche de 1705.

 

Château (M. H.) : le château de Labbeville fut construit entre 1621 et 1623 pour Geoffroy Lhuillier. Il se compose d’un élégant corps de logis surmonté d’un étage mansardé, avec amorces de pavillons aux extrémités. Il est entouré de beaux jardins avec terrasse.

 

Hommes cé1èbres : Ambroise Rendu (1778-1860), né à Paris d’une famille du Bugey, entré à Polytechnique dès sa fondation, en fut expulsé pour avoir refusé le serment de haine à la royauté. Plus tard il fut chancelier de l’Université, et maire de Labbeville de 1825 à 1846.

Pierre Riel de Beurnonville (1752-1821); pair de France, ministre d’État et maréchal de France (voir la notice d’Arronville).

 

Écarts : au hameau de la Chapelle, château composé d’un corps de logis rectangulaire à un étage, flanqué d’un pavillon. Cette vieille demeure fut acquise sous l’Empire par le maréchal de Beurnonville et reconstruite plus tard par son neveu. Dans le parc, une allée couverte, dégagée en 1882, a été remise en valeur en 1996.

A Brécourt se dressait un antique manoir qui fut acheté au début du XIXe siècle par Sébastien-Louis Rendu. De nos jours cette construction a totalement disparu : elle a été remplacée par des bâtiments sans caractère édifiés pendant la dernière guerre par l’entrepreneur Rittmann, l’un des constructeurs du mur de l’Atlantique. Autres écarts : la Bauve, Biard, Chantepie, la Chapelle, le Mesnil.

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche