juin 27, 2017avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

AMENUCOURT

Home / / AMENUCOURT

95510, canton de Magny-en- Vexin

Altitude : 52 m.

Population : 274 hab. en 1790, 173 hab. en 1999, 212 en 2013.

Étymologie : du nom d’un propriétaire germanique (Ermeno) et du latin cortem (domaine). Ancienne forme : Amenoncourt.

 

Le village d’Amenucourt est bâti à flanc de coteau sur la rive gauche de l’Epte.

Église : l’église d’Amenucourt, placée sous le vocable de saint Léger, est de fondation ancienne. Elle fut donnée en 1151 par Hugues II, archevêque de Rouen, à l’abbaye de Saint-Martin de Pontoise, puis en 1175 elle passa, par transaction, au prieuré de Sausseuse (Eure).

On y accède par un escalier de trente-cinq marches. C’est un édifice sans grand caractère construit au XIIe siècle, mais fortement remanié au XVe siècle et dénaturé dans les siècles suivants. Il se compose d’une nef, de deux bas-côtés et d’un sanctuaire terminé par une abside à trois pans. Le clocher, de construction moderne, est coiffé d’une petite flèche carrée de proportions élégantes. On remarquera deux colonnes du XVIe siècle à curieux chapiteaux (M. H.) et plusieurs fresques du XVIIIe siècle.

Hameaux : Roconval, ancienne seigneurie dépendant de La Roche-Guyon. Sur l’Epte, grand moulin en briques de 1877.

Le Petit-Roconval. Le Mauvérand : on y voit un curieux lavoir muni de treuils, permettant de relever le niveau du plancher en cas de crue. Deux fermes anciennes sur le plateau conservent des bâtiments d’un certain caractère (ne se visitent pas) : le Chesnay, ancienne ferme fortifiée avec colombier et puits et le Val Perron, ancienne ferme près de laquelle fut découvert un important cimetière mérovingien. Beauregard. Le Malgardé. Le Pont-aux-Vaches. Saint-Leu (dit aussi Frocourt) : vieilles maisons en ruine enfouies dans les bois.

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche