décembre 12, 2017avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

CLÉRY EN VEXIN

Home / / CLÉRY EN VEXIN

95420, canton de Vigny

Altitude : 196 m.

Population : 280 hab. en 1790, 411 hab. en 1999, 423 hab. en 2013.

Étymologie : du nom latin Clarius avec le suffixe aeum.

 

Le village est construit sur une butte dominant la vallée de l’Aubette de Guiry.

Église (M. H.) : placée sous le vocable de saint Germain, l’église a remplacé un édifice plus ancien qui, en 1099, fut donné à l’abbaye de Saint-Martin de Pontoise. De plan cruciforme, elle comporte un chœur à chevet plat du début du XIIIe siècle d’une seule travée, une nef de style gothique flamboyant construite dans le deuxième quart du XVIe siècle, et deux bas-côtés du XVIe siècle qui atteignent l’alignement des croisillons.

La façade est ouverte par un large portail en tiers-point, de style flamboyant, avec des éléments de la première Renaissance, divisé en deux baies jumelles par un trumeau formant niche, qui abrite une Vierge du début du XIVe siècle. Le tympan ajouré reproduit un réseau flamboyant, et une frise de feuillages et de branchages encadre la porte. A l’archivolte est sculptée une frise de feuilles de vigne et de raisins, sur l’extrados de laquelle grimpent de petits personnages.

Ce portail porte, sinon la marque, du moins l’influence de Robert Grappin. Le clocher, couronné d’un toit en bâtière est une tour carrée de deux étages, ajourée de deux hautes baies en tiers-point; celles-ci sont encadrées de deux tores reposant sur des colonnettes.

Sur le côté droit de l’église, à l’extérieur, enfeu contenant le tombeau de Jacques de Poissy-Cléry (XVIe siècle).

Château : à l’extrémité du village, sur le versant tourné vers Guiry se dresse le Château du Bâtiment avec tourelle du XVIe siècle.

Il y avait à Cléry un autre château, le château du Logis, dont l’emplacement est occupé aujourd’hui par plusieurs fermes. Les vestiges de la façade qu’avait dessinée François Mansard au XVIIe siècle ont été rasés récemment.

Un peu d’histoire : vers 1740, Marguerite-Suzanne de Pinthereau de Boislisle, dernière héritière de la seigneurie, épousa le prince Georges de Ragotsky, fils de François-Léopold, prince de Transylvanie, héros national des Hongrois. La «Marche de Ragotsky» (ou Rakoczy), composée par un Bohémien et adoptée par François-Léopold, est devenue le chant de l’indépendance hongroise.

Georges de Ragotsky, dont le nom apparaît plusieurs fois sur les registres de catholicité de la paroisse, fit reconstruire presque entièrement le château du Bâtiment, ancienne demeure de la famille de Poissy-Cléry.

Calvaire : rue du Château, croix de carrefour en pierre de 1809.

Curiosités : au sommet de la colline, dans une propriété privée, ancienne tour de télégraphe, la seule qui subsiste dans le Vexin français.

Non loin de là, la première société française de lombriculture.

Promenade : sur la route conduisant à Banthelu, à gauche, entrée du bois de Morval (parking). C’est l’ancienne forêt seigneuriale de Guiry, devenue propriété du département.

Écarts : les Tavernes (sur la N. 14 de Pontoise à Magny), le Tillay: dans ce hameau, situé sur la chaussée Jules-César, peut-être à l’emplacement d’un fortin, remarquable ferme ancienne, avec pigeonnier carré du XVIe siècle. L’un des bâtiments est daté de 1747.

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche