juin 27, 2017avf@amisduvexinfrancais.frASSOCIATION DES AMIS DU VEXIN FRANÇAIS

COURCELLES-LÈS-GISORS

Home / / COURCELLES-LÈS-GISORS

60240, canton de Chaumont-en-Vexin

Altitude : 142 m.

Population : 290 hab. en 1790, 802 hab. en 1999, 864 hab. en 2013.

Étymologie : Curculla vers 1130, du latin corticella (diminutif de cortem, domaine) désigne ordinairement la fraction démembrée d’un domaine.

 

Ancien fief d’une famille de Courcelles, descendant de Drogon de Courcelles (1150).

Histoire : en 1193, Philippe Auguste profitant de la captivité de Richard-Cœur-de-Lion, avait mis la main sur Gisors. Aussitôt libéré, Richard prend l’offensive. Il engage des chefs de bande, dont le redoutable Mercadier, bat Philippe à Frétéval, en Vendômois, édifie en un an le château Gaillard pour protéger la Normandie, anime une coalition des grands féodaux, et enfin entreprend la reconquête du Vexin. Philippe se porte à sa rencontre avec trois cents chevaliers et cinq mille fantassins, mais il est vaincu à Courcelles et doit fuir vers Gisors, où il entre à grand peine, après avoir failli se noyer dans l’Epte. Du château de Boury, enlevé en une journée, Richard adresse à ses sujets un bulletin de victoire: «Nous avons serré de si près l’ennemi qu’aux portes de Gisors, le pont de l’Epte s’est rompu sous le poids des Français en déroute. Le roi de France a bu dans la rivière, et vingt de ses chevaliers s’y sont noyés. Notre lance a renversé Mathieu de Montmorenci, Alain de Rouci et Foulque de Guillerval, que nous avons pris avec près de cent autres chevaliers … on a capturé deux cents chevaux de bataille, dont cent quarante bardés de fer».

Église (M. H.) : placée sous le vocable de l’Assomption-de-la-Vierge, l’église de Courcelles est de fondation ancienne. L’édifice actuel fut construit au XIIe siècle, mais remanié au XVIe siècle (transept sud, chœur). Un clocher massif comportant un étage éclairé par deux fenêtres en tiers-point sur chaque face s’élève à la croisée de transept; il est coiffé d’une flèche couverte d’ardoises. Il a conservé une cloche de 1557.

Château : de l’ancienne forteresse de Courcelles qui défendait les frontières de l’lle-de-France, il ne reste qu’une tour carrée en ruine. Le château fut démantelé par ordre de Mazarin lors des guerres de la Fronde.

Écarts : Beausseré (ancienne commune réunie en 1825). On y voit les ruines d’un vieux château appelé le Sancourt; c’était le siège d’une seigneurie qui fut possédée au XVIIIe siècle par Louis-Auguste Letonnellier de Breteuil (1730- 1807), secrétaire d’Etat à la Maison du roi en 1783 et gouverneur de Paris, qui joua un grand rôle dans les événements de juillet 1789. Inval, ancien moulin sur l’Epte. Moréaumont, le Moulin Martin (ruines).

Articles similaires
    Contactez-nous

    Vous vous répondrons dans les meilleurs délais. Merci

    Ecrire votre recherche